INVITÉS D’HONNEUR

Harlan et Madison Kingfisher portent leurs enfants depuis la naissance de leur fils aîné Prosper, il y a neuf ans. En tant que papa Cri, Harlan est passionné par les pratiques de paternage et de maternage traditionnelles des Premières Nations qui mettent les enfants d’abord, et le portage le rend particulièrement enthousiaste. Avec l’aide de Madison, Harlan travaille à la mise sur pied d’un programme sur sa réserve qui encouragerait la collectivité à retourner à ces pratiques traditionnelles en passant par le portage.

 

 

 

Ratsamy Pathammavong est une femme laotienne cisgenre hétérosexuelle, et maman d’un bambin. « Guerrière de justice sociale » et formatrice en protection des droits depuis longtemps, le portage et la parentalité naturelle reflètent bien sa personnalité et ses valeurs. Lorsqu’elle n’est pas en train de courir après son bambin, elle est administratrice bénévole pour le populaire groupe Facebook de fan d’écharpes All Things Woven Wings, et elle tricote. À l’extérieur de la maison, elle est notamment responsable du portefeuille de l’équité et de la diversité en matière de santé pour une des plus grandes organisations charitables du Canada.

 

 

 

 

Marley Clark est une maman dans la vingtaine de trois garçons, résidant dans les prairies de l’Alberta au Canada. Elle est le visage et la photographe derrière les comptes de médias sociaux de Prairie.Rebel. Elle a commencé le portage afin de répondre aux besoins sensoriels et émotionnels de son bambin autiste. Alors qu’elle documentait leur expérience, elle a découvert que prendre des « selfies » augmentait sa confiance en elle et l’acceptation de son corps, puisqu’elle était continuellement à l’intérieur du cadre au lieu de s’en retirer intentionnellement comme dans les premiers jours de la maternité. À travers l’ascenseur émotionnel de jumeaux surprises, continuer de photographier son expérience a renforcé la perspective de Marley qui considère que toutes les personnes qui ont des petits à leur charge méritent que l’attention soit sur elles et pas seulement sur les enfants qu’ils élèvent.

« Mise au point sur l’amour de soi et l’acceptation de son corps » sera au sujet de l’importance des « selfies » de portage, de nous garder à l’intérieur du cadre, peu importe la manière dont nous avons changé depuis que nous sommes devenus parents. Cette présentation soulignera comment nous pouvons encourager, comme communauté, plus de participation et quels rôles les entreprises peuvent jouer en ce sens.

 

 

Kayla Dixon est une éducatrice de portage malvoyante qui réside à Edmonton, Alberta. L’isolation qu’elle a ressentie alors qu’elle s’occupait de son nouveau-né fut aggravée par sa difficulté à grimper les escaliers encombrés menant à son appartement, avec une poussette et une canne blanche. Le portage lui a donné la liberté de sortir à l’extérieur et de reprendre contact avec sa communauté. L’exploration de son quartier et la possibilité d’entrer en contact virtuellement avec d’autres parents passionnés de portage ont mis fin à sa solitude. Maintenant que sa fille est un bambin, leurs aventures en transport public les conduisent toutes deux au travail de Kayla, à « Two Mothers », une boutique de portage locale, ainsi qu’à des consultations et ateliers pour aider les familles locales à porter de manière sécuritaire et confortable, peu importe leur habileté.

« L’accessibilité comme inclusion » discutera de la manière dont la communauté de portage, à la fois en ligne et dans la vraie vie, peut être un espace plus inclusif pour les parents avec un handicap. Nous nous concentrerons sur la raison pour laquelle l’accessibilité est un enjeu et qui bénéficie d’une meilleure accessibilité. Nous examinerons les stratégies courantes pour l’inclusion, y compris les descriptions d’images, les retranscriptions de vidéos et les émojis en caractères, ainsi que les erreurs courantes telles que « la pornographie de l’inspiration » et le langage capacitiste.

Session Speakers:

Maman de deux garçons, Azizah Stephen Attard qui vit à Londres est passionnée par la parentalité naturelle et le portage. Comme consultante et éducatrice en formation des pairs, Azizah est occupée avec ses ateliers de portage et porte-bébéthèques au Royaume Uni qui sont dirigées comme des compagnies à but non lucratif. Quand cela est possible, elle s’assure que Bébé Sachi redonne à la communauté locale au Royaume Uni ainsi que dans les communautés en Malaisie et au Bangladesh.

 

 

 

 

 

Ancienne danseuse des Grands Ballets Canadiens de Montréal, Esther América a trouvé dans la Danse Portage une façon de continuer à partager sa passion pour l’art du mouvement et de mieux apprécier la maternité.
Au cours de cette présentation, Esther partagera son histoire ainsi que celles d’autres mamans qui ont trouvé par la danse portage une manière d’abandonner doutes, frustrations et même de surmonter les épreuves. La présentation sera suivie d’une petite démonstration.

 

 

 

Esther Beaudry est monitrice de portage depuis 2016. Mère de 3 enfants, elle pratique le portage depuis 2010. Esther est aussi marraine d’allaitement avec Naissance-Renaissance Outaouais depuis 2011 et compte 42 mois d’allaitement à son actif.

Elle anime des ateliers de portage en Outaouais et à Ottawa et offre des conseils aux mamans qui participent aux cours de danse portage d’Esther America à chaque semaine.

 

 

 

 

 

 

 

Jill Bailey est mère de 4 garçons et elle est médecin de famille. Elle est passionnée par la santé des femmes et des enfants. Jill a eu le privilège d’assister à plusieurs naissances et elle demeure toujours impressionnée par le lien magique qui s’établit entre parent et enfant.

Le portage est devenu une belle nécessité pour elle quand son quatrième fils est né, juste 18 mois après son troisième. En réalisant qu’il n’y avait aucun groupe de portage proche de chez elle, elle a pris le cours pour devenir éducatrice auprès de l’École de portage canadienne en 2016 et elle a créé un groupe dans sa petite ville.

« La physiologie du portage »

Intuitivement comme parents et comme aidants, nous savons que porter nos enfants est une bonne chose. Nous nous sentons calme et connecté quand nous cajolons un tout petit. Cette session explorera la réponse physiologique du corps au portage et les nombreux bienfaits émotionnels et physiques pour le parent et pour l’enfant.

Jill se réjouit de continuer de partager sa passion pour le portage au salon UP en septembre.

 

 

Kim Lacroix Bélanger est monitrice de portage depuis 2013. Elle adore partager sa passion pour le portage et montrer aux parents comment les porte-bébés peuvent leur faciliter la vie. Formatrice professionnelle, elle donne des ateliers de portage sur demande.

 

 

 

 

 

Andria Bell est une monitrice de portage, une doula et une professeure de yoga à Ottawa. Elle s’est intéressée au portage par nécessité avec deux enfants et un bébé né avec un problème cardiaque congénital. Le portage lui rendit alors la vie plus facile et lui permit de s’en sortir au quotidien. Elle portait son premier et son second enfant fréquemment et a commencé à s’intéresser aux porte-bébés. Quand son troisième est arrivé, elle devait apprendre comment porter un bébé toute la journée de manière confortable, tout en s’occupant de deux enfants plus âgés.

Faire part de la communauté du portage lui a permis de se faire des amis qui sont devenus comme de la famille! Le soutien qu’elle a reçu de la communauté est quelque chose qu’elle voulait rendre aux autres. En commençant par du bénévolat pour un groupe de portage local et comme hôtesse de rencontres, elle décida ensuite de suivre le cours de monitrice avec CBWS. En même temps, elle suivit la formation de doula pour le postpartum, puis celle de doula de naissance et de professeure de yoga prénatal. Elle commença à aider des clients avec les divers porte-bébés, à offrir des ateliers pour les parents et les doulas. Être une ambassadrice pour la marque Wrapsody est un plaisir et faire connaitre ces écharpes faciles d’utilisation et confortables fut facile. Même avant de devenir ambassadrice, elle partageait son amour pour Wrapsody. Sa famille compte aujourd’hui un quatrième bébé et Andria continue de travailler dans la communauté en soutenant des pratiques de portage sécuritaires et en aidant les familles.

 

Session: Portage et diversité culturelle: mon parcours, mon héritage

Je m’appelle Bernadeth Betchi et j’ai 29 ans. Je vis au Canada depuis plus de vingt-cinq ans et je suis née au Cameroun, un beau pays d’Afrique. Je viens d’une culture de portage. Une culture où le port de l’enfant existe depuis des siècles et des siècles et où il est naturel de le faire. Le portage est une partie importante de qui nous sommes et fait partie de nos activités quotidiennes.

Le portage fait partie de mon ADN et de mon identité. Cette tradition a été transmise de génération en génération. J’ai de beaux souvenirs de lorsque je portais mon petit frère quand il était bébé. Ma mère m’a enseigné comment le porter sur mon dos. J’ai de magnifiques souvenirs de fouiller dans l’armoire de ma mère et de choisir un pagne pour porter mon frère. Selon moi, le portage connecte le parent et l’enfant et solidifie une relation intime entre deux âmes. Le portage établit un espace où le parent et le bébé peuvent partager des expériences en créant un sentiment de sécurité. 

Après avoir eu des enfants, j’ai redécouvert la joie du portage. Je me surprend souvent en train de me regarder dans le miroir en imaginant tous mes ancêtres faisant les mêmes gestes pour porter leurs enfants. Je les remercie pour une si belle pratique culturelle. Pour la richesse que le portage m’apporte sur un niveau spirituel et émotionnel.

 

 

Bonjour! Je suis Chelsey Chichak et je suis une orthophoniste spécialisée dans le développement et l’intervention auprès de la petite enfance ainsi que dans les outils de communication alternative et augmentée. Ma clientèle est principalement constituée d’enfants de 0 à 5 ans avec des retards dans la parole et le langage, ainsi que les enfants non-verbaux qui ont été diagnostiqués avec un trouble du spectre autistique.

Après la naissance de mon premier enfant, je me suis intéressée au portage et au développement du langage. J’ai commencé à remarquer comment la proximité avec le parent et son visage permettait d’augmenter le bombardement de sons de parole et de langage. J’apprécie de pouvoir utiliser le portage comme une manière d’accroitre et d’introduire le langage chez les bébés et les bambins. Je suis extrêmement enthousiaste à l’idée de me joindre à UP! et de partager de l’information sur le développement du langage et de la parole, avec des astuces et stratégies sur comment utiliser le portage comme un outil dans la vie de votre enfant!

 

 

 

Amanda DeGrace, une maman de trois enfants, une amoureuse de yoga, de vins fins et de tout ce qui est relié au plancher pelvien, une coach d’entreprise et avec une personnalité de type A, est la propriétaire et fondatrice de Little Lotus Yoga (LLY). LLY fut créé il y a 14 ans car Amanda adorait travailler avec des enfants et tout ce qui avait à voir avec le yoga. LLY offre maintenant plusieurs cours de groupe et cours privés, ainsi que des ateliers spécialisés et formations d’instructeurs de yoga partout au Canada. Amanda possède aussi DeGrace Energetics, une compagnie de coaching et de stratégie qui aide les petites entreprises et les entrepreneurs autonomes à faire chemin dans le monde des affaires afin qu’ils puissent atteindre (et surpasser) leurs objectifs de travail sans sacrifier le reste dans leur vie.

 

Après la naissance de son premier garçon, Libby Henderson a commencé à s’intéresser au portage, mais ce ne fut pas avant l’arrivée de son deuxième fils, 16 mois plus tard, qu’elle réalisa qu’elle avait vraiment besoin que le portage fonctionne pour elle. Une fois que Libby entra en contact avec des communautés de portage locales et virtuelles, tout se mit en route alors qu’elle découvrait également le monde des écharpes.

Libby a commencé à porter avec des écharpes tissées à la machine et elle était confuse devant toutes les options qui s’offraient à elle, donc elle se tourna vers les blogues et les recommendations, puis elle fut elle-même inspirée à créer son propre blogue: « Carried Kisses » où elle publie des articles à la fois sur les écharpes tissées à la machine et à la main par des marques comme Zee Zen, Pavo Textiles, Sling Studio, Handwoven Melodies et plus encore.

Actuellement une administratrice des groupes Facebook, Loom to Wrap et Sling Studio Squad, vous trouverez aussi Libby sur son blogue à carriedkisses.blogspot.ca et sur Instagram à www.instagram.com/carriedkisses

Libby est à l’horaire lors des deux jours du salon, le samedi lors du panel intitulé « Travellers, Testers, and Beyond: Getting Started with Babywearing Reviews » et le dimanche en animant la table ronde des tisserandes.

[Image: Une femme Cree d’apparence blanche porte son bambin blond endormi dans une écharpe de couleur menthe, dans un nouage croisé à l’avant. Ils sont dehors avec un pont en bois et de la verdure en arrière-plan].

 

« Le portage peut-il augmenter l’attachement? » Venez à cette session pour apprendre comment la recherche démontre que le portage augmente l’attachement et la création de liens, et peut être utilisé comme intervention. Dr. Lela Rankin Williams montrera des vidéos qu’elle a recueillies de mamans et de bébés interagissant à 6-7 mois d’âge. Les mères et les nourrissons à qui on avait assigné de manière aléatoire une « condition » de portage avaient un meilleur attachement en comparaison avec les autres mères et nourrissons.